Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juin 2015 7 28 /06 /juin /2015 07:15

​​

Élève d'Ernest Hébert (1817 † 1908) et de Charles François Jalabert (1819 † 1901), Paul Désiré Trouillebert (Paris, 1829 † 28 juin 1900) débute au Salon en 1865 avec un portrait . Nous lui devons :

« Effet de pluie, route de Bellerive »(1885) Huile sur toile, 30 * 32 cm, signée bd « Trouillebert », située et datée sur châssis« Effet de pluie, route de Bellerive Vichy, juin 1885 »; ex Collection Doniol, acquise en 1889 par le musée Crozatier au Puy-en-Velay (N ° d'inventaire: 03,62).

« Portrait de Nicolas Larbaud » Huile sur toile, Coll. MVL, 314 Est (Reprod. Coul. dans Nicole Périchon « Vichy de AZ » , P.9).

Bibl . : Bellier , vol.2, p.595.

Extrait de Hughes Brivet « Iconographie de Vichy - Œuvres et artistes », éd. Galerie habeo, 15 square de la Source de l'Hôpital, Vichy 2015.

Partager cet article

Repost0
27 juin 2015 6 27 /06 /juin /2015 15:14

Peintre et pastelliste[1], Camille Flers (Paris 15 février 1802 † Annet (Seine-et-Marne) 27 juin 1868) expose au Salon de 1831 à 1863 dont :

« L'Allier à Vichy, après une inondation » (Huile, Salon de 1863).

Plusieurs fois récompensé lors de ses participations au Salon (Médaille de 3ème classe en 1840, Médaille de 2ème classe en 1847), et distingué (Chevalier de la Légion d’Honneur le 11 septembre 1849), Camille Flers est inhumé au Père-Lachaise.

Musées : Autun, Béziers, Cherbourg, Le Havre, Lille, Orléans, Paris (Louvre), Le Puy-en-Velay.

Bibl. : Bénézit, vol.5, p.514 ; Bellier, vol.1, pp.557-558 ; HBNIII ; NCAUV, p.47 (Flerts) ;

Extrait de Hughes Brivet « Iconographie de Vichy – Œuvres & artistes », éd. Galerie hAbEO, 15 square de la Source de l’Hôpital, Vichy, 2015.

[1] Ses théories ont été publiées dans le journal L’Artiste.

Partager cet article

Repost0
3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 08:40

 

O

Ochardson William Quiller (Royaume-Uni 1832-1910)

Ogier Marie-Louise (XXe)

Onslow Arthur (Clermont-Ferrand 1787-1882) (N.C.)

Onslow Auguste (Clermont-Ferrand 1790-1859) (N.C.)

Onslow Edouard A (Blesle 1830-1904) (N.C.)

Osbert Alphonse (1857-1939)

Österlind, Anders (Lépaud (Creuse), 1887 † 1960)

Ottaviano Jack (Vichy 1924-1988)

Outin Pierre (Moulins 1840-1899)

Ouvrié Pierre Justin (1806-1879) (N.C.)

P

Paganini Remo (XXe)

Pagé, Camille (Châtellerault, 20 octobre 1844 † 22 juillet 1917)

Paillard Henri Pierre (1844-1912)

Paillot F (XXe)

Pajou Jacques Augustin Catherine (1766-1828)

Palizzi Filippo (1818-1899)

Parcor Anaïs (seconde moitié du XIXe) (N.C.)

Pardinel Jean-Charles (Issoire 1808-1861 ?) (N.C.)

Paris Camille Adrien (Actif seconde moitié du 19e)

Paris-Beaulieu (XIXe)

Parmentier Henri Marie (Actif 1ère moitié 19e) (N.C.)

Pastelot Jean Amable Amédée (Moulins ?- ?) peintre (XIXe)

Patot, Denyse (Paris ? † ?) (Active 1ère moitié XXe))

Pau de Saint-Martin Alexandre (fin XIXe) (N.C.)

Pautard Marc (Brezon ?-1855) sculpteur

Paulet Pierre Antoine (XXe)

Paulin de Banville (Ygrande ?- ?) architecte

Pautard,  Marc Sculpteur  (15 Brezons, La Bessière ? † 1855 ?)

Peghoux Michel (Clermont-Fd, 1815 1895) (N.C.)

Pellerier Maurice (1875-?)

Pelissier Henri Joseph (Actid 2ème moitié 19e)

Pelletier Pierre Jacques (Clermont-Ferrand 1869-1931)

Pelouse Léon-Germain (Pierrelaye (Seine-et-Oise), 1er octobre 1838 † Paris,31 juillet 1891)

Pénat Lucien (Vallon en Sully 1873-1955)

Pennautier, comte Amédée-Guesclin de (Pennautier (Aude), 20 novembre 1803 † Paris, 15 mai 1857) (N.C.)

Pennell Joseph (1860-1926)

Pensée Charles François Josep (1799-1871)

Pépin Edouard (Moulins 1842-1927)

Périssin Jean (actif au 16e siècle)

Pernot François Alexandre (1793-1865) (N.C.)

Perol (Actif mi XIXe)

Pérouse Mario (1880-Clermont-Ferrand 1958)

Perret Jean-Baptiste (Actif au milieu du 19e)

Perret Marius (Moulins 1853-1900)

Perrichon Jules-Léon (1866-1946)

Perrot (Actif mi XIXe)

Perrot René (1912-1979)

Perry Clara Greenleat (1871- ?)

Petit Victor (1817 - ?)

Petitjean Robert ou Petit-Jean (Riom ?- ?) (XXe)

Peynet Raymond (1908-1999)

Peyrol-Bonheur René (?-1900) (N.C.)

Peyronnet Louis Henri Joseph (Moulins 1868- ?) peintre

Peyronnet Joseph Gustave (Actif au 3ème quart du 19e)

Phélip, Mmme Marguerite-Nectaire (Orcet ?- ?) (XXe)

Philippe Charles-Louis (1874-1909) & ses illustrateurs

Picard, Mlle Caroline (Active fin 1ère moitié du 19e)

Pichot-Duclos, François(15 Murat 1834 † > 1878 ?)

Picut Pierre (1791 † 1852)

Piedoye Marcel Paul Henri (Thiers ?- ?)

Pierdon Alphonse (Angleterre, Londres ?-?, actif dernier quart du 19e)

Pierdon François (St Gérand le Puy 1821-1904)

Pierret Auguste Pierre (XXe)

Pilinski Adam (1810-1887) (N.C.)

Piguet Rodolphe (Suisse 1840-1915)

Pilleyre Jacques Auguste (XIXe- XXe)

Pillon Ernest (1803-1879) (N.C.)

Pina Alfredo (1887-1966) 

Pinet Charles (1867-1932)

Pingeot Henri Auguste (XIXe)

Pingret Paul ( ?- ?) (Actif début XIXe)

Pirodon Louis Eugène (1824->1914)

Pironin, Hortense (Thiers, 1er mars 1890 † Paris, 26 mars 1963)

Plas Charles (1892-1954)

Plattel Henri Daniel (Genève, 20 novembre 1803 † Paris, 4 mai 1859) (N.C.)

Poilpot Théophile (1848-1915)

Point Armand (1860-1932)

Poitevin Flavien (Actif fin XXe)

Polart,, Mlle Marie Henriette (Aurillac ?-) (Active 2ème moitié XIXe) (N.C.)

Ponson du Terrail, Marguerite de (née Duvivier, Aurillac ?-?) (N.C.)

Pontenier François Etienne Aimé dit Auguste (Moulins 1820-1875)

Ponthus-Cinier Antoine (Lyon, 29 août1812 † 17 janvier 1885)

Popelin, Mlle M (XIXe)

Porcher, Charles-Albert (Actif fin XXe)

Poseler Marguerite Marie née Censier (XXe)

Poseler Paul Louis (XIXe-XXe)

Possoz Mily (1888-1967)

Postelle, Louis Emmanuel (1815 † ?)

Poulain Edmond (Bobigny ? + ?, actif début XXe)

Poulet, Pierre-Marie Poulet (Actif mi XIXe)

Poupart Antoine Achille (Paris, 1788-?, actif 1er tiers du 19e)

Pourrat & ses illustrateurs

Prilleux Edouard Ernest (?-?, actif 3ème quart du 19e)

Prosper Etienne (Actif 2ème quart du 19e)

Prout, S. (Actif 1ère moitié XIXe)

Prunière Jean (XXe)

Pupier Barthelemy dit Camille (1791-1858)

Puy Jean (1876-1960)

Puyplat Albert (1876-?)

Puyplat Jules Jacques (Cusset 1843-1909 ?)

 

Cette notice (mise à jour le 1er septembre 2020) s'inscrit dans notre "Essai d'un Index des Peintres en Auvergne et Bourbonnais". Si vous possédez des informations, documents ou œuvres, merci de me contacter en cliquant sur ce lien ou en recopiant l'adresse de ce lien à partir de votre messagerie. Afin de compléter notre iconographie en vue de la publication d’un catalogue en annexe, nous achetons des œuvres en rapport avec l’Auvergne. Si vous ne souhaitez pas les vendre, nous serions heureux de pouvoir les reproduire.

Voir le catalogue en ligne Estamp-art de la Galerie hAbEO à Vichy, des ventes de gravures sur l'Auvergne, le Bourbonnais et le Velay de peuvent être en cours.

L'utilisation et la reproduction, totale ou partielle, de la présente notice, et plus généralement des notices contenues sur ce site, ainsi que les reproductions des œuvres qui nous appartiennent, sont soumises à nos Conditions Générales d'Utilisation.

Partager cet article

Repost0
28 mars 2014 5 28 /03 /mars /2014 03:48

Labadye, Jean-Baptiste (1777-1850)

Labellie Jean (Le Rouget 18 juin 1920)

Laberge, Charles Auguste de (1807-1842) (N. C.)

Laborie, Jean (Actif XXe)

Laboulaye, Paul de (Actif fin 19es)

Laboureur, Jean Emile (1877-1943)

Lachaume, Jean-Louis de Gavaux dit Cheret (1820-1882)

Lacoste, Charles (1870-1959)

Lacour, Pierre (1778-1859) (N. C.) 

Lacroix, Edgar de (Riom ?- ?)

Lacroix, Gaspard Jean (1810-?)

Ladurner

Lafetat, Faustino (Actif au 20e siécle)

Laforce, Albert Henri Charles de (15 Beaulieu 1839-?) (N. C.)

Laforge, Lucien (1885-?)

Lage, Mlle Marie de (?-1869)

Lagreffiere, Alphonse de (Acti fin 19e s)

La Guillermie, Frédéric Auguste (1841-1934)

Lagrillière, J.

Lahanier, A. (19e)

Lahaye, Claudius (03 Dompierre sur Bresbre ?- ?, actif début 20e s)

Lainé, Louis Armand Edouard (Actif fin 19e s)

Lajard, Clément Félix (1834-?)

Lajoye, Honorine (Active mi 19e s)

Lajoye, Symphorien (1773-?, actif 1ère moitié 19e)

Lalanne, Maxime (1827-1886) Cf. Notice.

Lallemand, Jean-Baptiste (1710-1803)

Lalobbe, Jean Antoine Eugène Alexandre de (Versailles ? + ?) (Actif fin XIXe)

Lamarque F. (Actif mi 19e s)

Lambert, Eugène Camille (1871-1948)

Lancelot, Dieudonné Auguste (1822-1894) (N. C.)

Landelle, Charles Zacharie (1821-1908) (N. C.)

Langerock, Henri (Gand 1835 ? † 1915 ?)

Langlacé, Jean-Baptiste Gabriel ((Paris, 1786 † Versailles, 1864) (N. C.)

Langlumé

Lanoye, Ferdinand Tugnot de (Saint-Saturnin, 1806 † Vienne, 1870)

Lanoye, Henri de (Actif mi XIXe)

Lapeyre, Emile (Aurillac 1816 † >1878 ?) (N. C.)

Lapito, Louis Auguste (1803-1874) (N. C.)

Lapreugne, Berthe (20e s)

Lara, Jean (03 Moulins ?-?)

Larbaud & ses illustrateurs

Laroche, Léon Barthélemy Adrien (1817-?)

La Rochefoucauld, Antoine de (1862-1960)

Larroche A. (Actif début 20e s) 

Larouzière, Antoine de (03 Saint-Pons ?-?, actif 1ère moitié 19e s)

Lartigue, Jacques Henri (1894-1986)

Lassale, Émile (1813- ?)

Lassalle, Louis

Lastic, Edmond (Laval (Mayenne) ? † ?) (Actif fin XIXe, dbt XXe)

Laurens, Jean Joseph Bonaventure (1801-1890) (N. C.)

Laurens, Jules (1825-1901) (N. C.)

Lauset, dit Vernet

Laussedat, Edmond (Clermont-Ferrand 1851-?) (N. C.)

Lauvray, Louis Alphonse Abel (1870-1950)

Lavelle, Blaise (Meilhaud (Thiers), 1816-1895) (N. C.)

Laville, B (Mi 19e S)

Le Chevallier, Jacques (1896-?)

Le Chuiton, Fernand (1893-1968)

Le Gray, Gustave (1820-1882)

Le Grip, Frédéric ( ou Legrip 1817-1871)

Le Roy de Chavigny, Marie-Frédéric (Moulins ?-1909)

Lebedeff, Jean (1884-1972) Cf. Notice.

Lebegue, Léon (1863-1921 ?)

Leblan, Jean-Baptiste-Adrien (1825-?)

Leborne, Joseph-Louis (1796-1865)

Lebourg, Albert (1849-1928) (N. C.)

Lecamus, (Première moitié du 19e)

Le Breton Constant (Actif mi XXe)

Leclaire, Victor (1830-1885)

Leclère, Jean-Louis-Ernest (03 Bost?-?, architecte actif fin 19e s)

Lecomte, Paul (1842-?)

Lecoq, A (Première moitié du XIXe)

Lecoq Henri (1802-1871) (N. C.)

Lecoq, Henriette (1855-1914 ?)

Lecourt, Raymond Louis (1882-1946)

Lecouteux, Lionel Aristide (1847-1909)

Ledoux, Eugène-Valentin (actif 1ère moitié 19e s)

Ledru, Agis-Léon (Clermont-Ferrand, 31 mai 1816 † 5 octobre 1885)

Ledru, Camille (Clermont-Ferrand, 10 août 1818 † 18 mars 1898)

Ledru Gaultier de Biauzat, Louis (Clermont-Ferrand ?-?, architecte actif fin 19e s)

Ledru, Louis Charles François (Clermont-Ferrand 1778 † 1861, architecte actif dbt 19e s)

Lefebvre, Jules Joseph (1834-?)

Lefebvre, Valère (?-1902)

Lefèvre, Luce (Mme, Première moitié du XXe)

Lefevre, Lucien (Fin 19e - Début 20e)

Lefort, Louis-Aristide (1797-?)

Léger (Première moitié du 19e)

Legrand, Claude (1966- ?)

Legrand, Louis (1863-1951)

Legrand, Paul (Première moitié du 19e)

Legrip, Frédéric (Rouen, 1817 † Paris, 1871)

Lehnert, Pierre Frédéric (Paris, 31 janvier 1811-1880 ?)

Lelièvre, Maurice Charles Marie (Active fin 19e s)

Lemarchand, née Anne Bénard (Moulins ?- ?) (19e)

Lemercier-Bénard

Lemoine

Lemonnier, Lucie (Terrenoire 186-1950) (19e-20e)

Lenormand, Charles (actif fin 19e s)

Lepaulle, François Gabriel Guillaume (1804-?)

Léon, Edouard-Henri (1873-1968)

Lépaulle, François Gabriel Guillaume (1804-1886) (N. C.)

Lépine, Joseph (1864-1943)

Leprat, Pierre (Moulins, 1849 - 1936)

Lepreux, Albert (Meaux (Seine-et-Marne), 1868 † 1959)

Leray, Léon (1901-1976)

Leriche Paul (Roanne,  ?† ?) (Actif dbt XXe)

Leroux, Eugène (1807-1863)

Leroy, Alphonse (1780-1840) (N. C.)

Leroy, Louis (1812-1885) (N. C.)

Leroy, Louis Joseph (1812-1863)

Leroy, Mme Laure M.P.H. (née Dubois de Niermont, 15 Saint Flour ?- ?) (Active fin 19e) (N. C.)

Lesme, Pierre (Vichy - ?) (19e-20e)

Lessieux, Edme Adolphe (Début 19e ?-?) (N. C.)

Lévêque (Actif mi XIXe)

Lévy, Emile (1826-?)

Lévy, Léopold dit Léopold-Lévy (1882-1966) Cf. Notice.

Lévy, Louis (Clermont-Ferrand 1845-?) (N. C.)

Lévy, Mlle Marthe (Néris - ?) (19e s)

Lhermitte, Léon Augustin (1844-1925) 

Lhomme, Henri (XXe)

L'Hopital, Marie-Louise (Active fin 19e s)

Lhuer, Victor (XXe)

Lhuillier, Leonce (XIXe) cf. notice,

Lion, Marie Mlle (Active fin 19e s)

Lix, Frédéric (1830-1897)

Lochelongue, Victor Valery (1870-1930)

Loisel, Alexandre François (Neuilly-sur-Seine, 1783 † 1845) (N. C.)

Lopez-Silva, Lucien (1862-?)

Lopisgich, Antonio Georges (Vichy 1854-1913) Cf. Notice.

Loriol, Albert Francisque Michel (Clermont-Ferrand 1882-?)

Louis, Pauline Marie (1875- ?)

Luce-Lefevre (1888- ?)

Cette notice (mise à jour le  1er septembre 2020) s'inscrit dans notre " Essai d'un Index des Peintres en Auvergne et Bourbonnais ". Si vous possédez des informations, documents ou œuvres, merci de me contacter en cliquant sur ce lien ou en recopiant l'adresse de ce lien à partir de votre messagerie. Afin de compléter notre iconographie en vue de la publication d’un catalogue en annexe, nous achetons des œuvres en rapport avec l’Auvergne. Si vous ne souhaitez pas les vendre, nous serions heureux de pouvoir les reproduire.

L'utilisation et la reproduction, totale ou partielle, de la présente notice, et plus généralement des notices contenues sur ce site, ainsi que les reproductions des œuvres qui nous appartiennent, sont soumises à nos Conditions Générales d'Utilisation.

 

 

Partager cet article

Repost0
26 mai 2013 7 26 /05 /mai /2013 16:33

« Vichy, Paul Devaux, l’imagier aux mille facettes » par Fabienne Pouradier Duteil & Martine Chosson.

 

Cet artiste, si familier à beaucoup de Bourbonnais, a laissé une œuvre éclectique souvent occultée par la figure du « tailleur d’images ». Si les bois gravés exécutés pour l’illustration d’ouvrages sur le Bourbonnais, constituent effectivement la part la plus connue de son œuvre, il est également l’auteur d’affiches, de publicités, de boîtes de bonbons, de bandes dessinées satiriques et même d’ésotérisme… Rares, sont les connaisseurs de ses 450 illustrations pour la « Cosmogonie humaine » d’Élie Alta… Selon son domaine d’activité, son style et ses techniques ont aussi beaucoup varié, allant du traditionnel bois gravé à l’affiche Art Déco en passant par l’aquarelle ou le dessin lithographique… Pourtant, aucune monographie ne lui avait jusqu’alors été consacrée. La Société d’Histoire et d’Archéologie de Vichy et des Environs, dont Paul Devaux était l’un des membres fondateurs, se propose de combler cette lacune à l’approche du 120ème anniversaire de sa naissance.

 

Devaux-paul-glozel-liris

 

Description de l’ouvrage :

I – Biographie,

II – Technique

III – Thèmes et sujets

IV – Paul Devaux éditeur, dessinateur de presse et publiciste,

V – Paul Devaux et les écrivains

124 p. Format 21*26 cm, très nombreuses reproductions d’œuvres, Reliure avec dos carré, Couverture à rabats, Parution le 13 décembre 2013. Achat en ligne.

 

 

En savoir plus sur Alceste.com

Artistes-peintres d'auvergne, dernières acquisitions

Paul Devaux graveur sur bois à vichy

Quelques bois de Paul Devaux (1894-1949)

Partager cet article

Repost0
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 18:13

Édith Desternes

(Paris 1901 † La Charité-sur-Loire 2000)

Fille d’un professeur au Lycée Charlemagne, Louis Desternes (1864 † 1936), et sœur de l’historienne Suzanne Desternes[1], élève et muse d’un élève de Gérôme, Gaston Simoes de Fonseca (1874 † 1943), Édith Desternes abandonne, dans les années vingt, son activité de création de reliure contemporaine pour se consacrer à la peinture ; et, dans les années soixante, à la gouache sous l’influence du peintre japonais Toshio Bando (1895 † 1973). Outre des expositions dans les galeries parisiennes dont celle de Katia Granoff (1895 † 1989), elle participe régulièrement aux salons dont elle est sociétaire : d'Automne, des Tuileries, du Dessin et de la Peinture à l'eau ; ainsi qu’à celui des Indépendants. Appréciée par le du critique d'art Raymond Charmet (1904 † 1973), ami du philosophe et académicien Jean Guitton (1901 †1999, Édith Desternes peint des portraits, des sujets empruntés à l'Auvergne, l'Espagne, la Corse…

Les Cahiers du bourbonnais lui ont consacré, en 1988, un catalogue de quelques unes de ses œuvres reproduites en couleurs et précédées de citations de critiques.

La pièce présentée, une carte de vœux, est intéressante pour sa facture marginale dans l’œuvre de l’artiste.

desternes-edith-carte-voeux-litho 

Lithographie originale rehaussée à la gouache sur papier vélin plié en 2 (h. 150*244 mm, le sujet 137*84 mm), mention imprimée en 4ème page « meilleurs / vœux » accompagnée d’une signature autographe au feutre noir.



[1] Suzanne Desternes a obtenu trois Prix de l'Académie française : Prix d’Académie (1956) pour « La vie privée de l’Impératrice Eugénie », Prix Broquette-Gonin (philosophie, 1958) pour « Louis, Prince impérial », et Prix Broquette-Gonin (littérature, 1962) pour « Napoléon III, homme du XXe siècle ».

 

Cette notice s'inscrit dans notre "Essai d'un Index des Peintres en Auvergne et Bourbonnais". Si vous possédez des informations sur Edith Desternes, documents ou œuvres, merci de me contacter en cliquant sur ce lien ou en recopiant l'adresse de ce lien à partir de votre messagerie.

Voir le catalogue en ligne Estamp-art de la Galerie hAbEO à Vichy, des ventes de gravures d'Edith Desternes peuvent être en cours.

L'utilisation et la reproduction, totale ou partielle, de la présente notice, et plus généralement des notices contenues sur ce site, ainsi que les reproductions des œuvres qui nous appartiennent, sont soumises à nos Conditions Générales d'Utilisation.

Partager cet article

Repost0
8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 08:47

sur le thème des " Musettes et Cabrettes " du 10 au 19 août 2012  de 15h à 19h.

sabatier-cabretier-cd 

La fête commence le 9 août à 18h avec l'invitation du maire, Jean-Noël Parra, et du graveur, Roland Sabatier, à partager une soirée Grillades sur fond musical

sabatier-musette-cabretier-exposition-aout-2012

Partager cet article

Repost0
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 10:06

avec deux thèmes : « Suspense et Faits Divers » et « La Mort du Saltimbanque » jusqu’au 31 août 2012 à la Maison de la Paysannerie, face à l’église Saint-Léger et son jardin médieval.

 

Le parcours nous mène d’abord à découvrir les planches gravées (bois, eau-forte, lino) par les invités/amis de Michel Bénier : Manuel Alba, Michel Brugerolles, Marc Brunier-Mestas, Philippe Chassang, André Corny, Fabienne Cinquin, Robert Galmes, Bénédicte Hautdebourg, Ipiolo, Christian Jouhet, Pierre Jourde, Isabelle Morange, Pierre Mialon, André Prebet, Bernard Pinelli, Roland Sabatier, Paul Sarrassat, Didier Shreiner, Suzanne Shreiner, Léa Shreiner.

 

dore-saltimbanque-enfant-blesse-musee-roger-quillot-clermonLe tableau « Les saltimbanques, l’enfant blessé », huile sur toile de 1874 par Gustave Doré (1832 1883), est au musée de Clermont-Ferrand depuis 1937 (aujourd’hui Musée d’Art Roger Quillot). Point de départ d’une réflexion graphique du saltimbanque dans nos sociétés contemporaines, à l’invitation de l’association clermontoise de graveurs « Le Chant de l’Encre », les pièces présentées, par des graveurs français et internationaux, offrent plus qu’une simple interprétation tout en restant à frontière de la digression. Un coup de cœur pour la gravure (aquatinte et eau-forte) de Michel Brugerolles : du saltimbanque étendu mort, seule la face des pieds est visible ; « Le Christ mort pleuré par les Saintes Femmes » d’Andrea Mantegna (1431 1506) s’invite sur cette cimaise. L’identité du saltimbanque/clown est révélée dans une ultime pirouette, un nez rouge sur le gros orteil gauche ; Giani Esposito (1930 1974) chante « Le Clown se meurt ».

 

Espérons que Michel Bénier l’organisateur et François Szypula le maire et conseiller général renouvellent leur collaboration pour nous offrir des travaux aussi intéressants.

la gravure a Arronnes TT


Partager cet article

Repost0
7 février 2012 2 07 /02 /février /2012 09:07

Avec le lot n°56 de sa vente du 12 février, « Pont du Château près de Clermont Ferrand », l'étude Osenat à Fontainebleau attire notre attention sur un peintre lorrain, Marie Edmond  Petitjean.

Né à Neufchâteau (Vosges) le 5 juillet 1844, Petitjean débute au Salon en 1873 . Sociétaire des Artistes Français (1883), il est plusieurs fois récompensé : Mention Honorable (1881), Médaille de 1ère classe (1884), Médaille de 2ème classe (1885), Médaille d’Argent (E.U. 1889), Médaille d’Or (E.U. 1900). Membre du Jury section Peinture du Salon, il est nommé Chevalier de la Légion d’Honneur (Décret du 3 janvier 1892 au titre d ministère du Commerce et de l’Industrie, matricule 44775). Petitjean décède le 7 août 1925 à Paris.
Musées : Amiens, Arras, Bordeaux, Chambéry, Cherbourg, Digne, Dijon, Épinal, Gray, Laval, Lille, Marseille, Nancy, Paris (Louvre, Musée d’Orsay), Périgueux, Reims ? La Rochelle, Toul, Verdun.
Réf. : Bellier, Auvray, « Dictionnaire général des Artistes de l’École Française », 1882, Vol. 2, p.252 ; E. Bénézit, « Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs », Gründ, 1999 Vol.10, p.806 (signature) ; Archives nationales (site de Paris), côte LH/2129/33, notice n°L2129033 (Base LEONORE consultée le 6 février 2012).
edmond-marie-petitjean-pont-du-chateau-1327500466647310Estimée à 2 000 / 3 000 €, le paysage, signé en bas à droite E. Petitjean, est sur sa toile d'origine (48*68 cm).
La vue, prise au contrebas de l’extrémité du pont qui enjambe la rivière en direction de Thiers, représente la berge gauche de l’Allier à Pont-du-Château dominée par l’église Sainte-Martine : deux groupes de lavandières animent le paysage « urbain », l’un lave le linge alors que l’autre l’étend sur l’herbe afin de le sécher à la chaleur solaire favorisée par l’exposition méridionale du site et la saison que l’on pressent estivale compte-tenu de la faible hauteur du l’eau et de l’émergence de l’ilet à droite.
petitjean-benezit-10-p806-signatureSur ces quais les bateliers déchargeaient leurs marchandises comme on peut le voir sur la gravure « The town of Pont du Château » de J. H. Kernot d’après un dessin de James Duffield Harding tirée en 1833 par Lloyd & Hennings pour Jennings & Chaplin (95*144 mm).
harding town-of-pont-du-chateauAu Salon de la Société des Artistes Français de 1901, M. E. Petitjean présentait un autre paysage de la cité auvergnate « L’Allier à Pont-du-Château (Auvergne) » (n°1598).
petitjeanallier-pont-du-chateau-salon-1901Lors de ses trois séjours en Auvergne (1884, 1885 et 1888), Albert Lebourg (1849-1928) découvre les alentours de Clermont-Ferrand : Chamalières, Royat, Fontanat à Orcines, Le Mont-Dore, Saint-nectaire, Vic-le-Comte, les gorges de Saint-Yvoine devant lesquelles s’émerveilleront, au siècle suivant, Jean Aujame, Yves Brayer… Le peintre normand ne résiste pas à la tentation de remonter le « fleuve » et plante son chevalet à Pont-du-Château. Il « croque » de son crayon, de son pinceau, les lavandières, les habitants, les demeures, le paysage qui enveloppe le site.
albert-lebourg-pont-du-chateau-1918-132284049258931En mars 2009, l’étude Martin-Chausselat levait le marteau sur une toile diamétralement opposée à celle de Petitjean tant sur le site que sur la saison : cette vue hivernale de la berge droite de l’Allier et du Puy de Mur est celle d’un spectateur situé à la droite du tableau du peintre vosgien.
LebourgA-NeigeAuv PontChâteauNeigeCe même jour, l’étude Chevau-Légers Enchères met en vente, sur une estimation de 600 / 800 €, l’album « Yves Brayer, peintre graveur » (1971) comprenant 10 gravures sur papier japon nacré dont une datée de 1952 « Les bords de l'Allier ».
Toujours chez Maître Yves Chausselat, les amateurs pourront priser sur « Jeux d'adultes » un album de 10 estampes en couleur (1968) du corrézien Henri Cueco pour une estimation de 1 000 / 1 500 €

Partager cet article

Repost0
7 décembre 2011 3 07 /12 /décembre /2011 16:40

Peintre et graveur ethnographe, Théodore Valerio est né à Forges d'Herserange (près de Longwy dans la Meurthe-et-Moselle) le 18 février 1819. Élève de Nicolas-Toussaint Charlet (1792-1845) depuis 1834, il participe vingt-trois fois au Salon, de 1838 à sa mort en 1879. Il y expose des scènes militaires du second Empire (Guerre de Crimée, 1853-1856), des scènes de genre et des paysages. Plusieurs fois médaillés[1], classé hors Concours, Chevalier de la Légion d’Honneur (août 1861), il décède le 13 septembre 1879, chez sa sœur, Mme Alquié, rue de Ballore à Vichy (Allier). Son atelier est vendu les 12 &14 février 1880 à Paris. Cent ans plus tard, la Galerie Pierre Gaubert organise une rétrospective (Paris, novembre 1980).

Valerio-Bachibouzouk legende

Distinctions & Récompenses :

1859,   Médaille de 3ème classe (Gravure),

            Mention Honorable (Peinture),

1861,   Mention Honorable (Peinture),

1861,   Chevalier de la Légion d’Honneur en août.

Œuvres exposées aux Salons de :

Sauf mention contraire les œuvres sont des peintures exposées au Salon des Artistes Français. Les indications (élève de, domicile,…) sont celles mentionnées sur les livrets des salons que l’artiste devait préciser lors du dépôt de ses œuvres.

Domicile : 2 rue Chauveau-Lagarde à Paris

1838,   « Intérieur de corps-de-garde flamand » (n°1711)

1842,   « Portraits de M. Charlet et de sa femme » (dessin)

« Portrait de Mlle de Saint M… » (Dessin à la mine de plomb)

Domicile : 18 rue Neuve-de-Luxembourg à Paris

1848,   « La Position critique » (n°4360)

« La Pêche aux écrevisses » (n°4361)

« Intérieur de chenil » (Aquarelle, n°4362),

« Famille calabraise » (Aquarelle, n°4363a),

« Les Apprentis forgerons » (Aquarelle, n°4363b),

« Les Marais pontins » (Aquarelle, n°4363c),

« Souvenirs des environs de Naples » (Aquarelle, n°4364a),

« Columbarium, route de Pouzzoles » (Aquarelle, n°4364b),

« Une Rue de Rome » (Aquarelle, n°4364c),

Domicile : 22 rue du Luxembourg à Paris

1855, Vingt-quatre études ethnographiques à l’aquarelle :

« Pâtre hongrois des bords de la Theus » (n°4107),

« Derviche égyptien, armée du Danube » (n°4108),

« BachiBozouck, Silistrie » (n°4109),

« Femme tsigane de Servie » (n°4110),

« Turc des côtes de la mer Noire » (n°4111),

« Turc de la Morée » (n°4112),

« Chef arabe des environs de Damas » (n°4113),

« Chef Kurde » (n°4114),

« Tsigane hongrois » (n°4115),

« Tsigane hongrois » (n°4116),

« Femme tsigane de Hongrie » (n°4117),

« Femme tsigane de Servie » (n°4118),

« Paysan hongrois de Szolnok » (n°4119),

« Paysan hongrois de Szolnok » (n°4120),

« Paysan hongrois du pays des Jazigers » (n°4121),

« Paysan hongrois des montagnes du Matra » (n°4122),

« Avant-poste égyptien dans la Dobruscha » (n°4123),

« Femme serbe de Belgrade » (n°4124),

« BachiBozouck albanais, armée du Danube » (n°4125),

« Paysan valaque » (n°4126),

« Pâtre hongrois des Carpathes » (n°4127),

« Femme mariée d’Arokszallas » (n°4128),

« Femme croate des frontières de Bosnie » (n+4129),

« Forgeron tsigane des montagnes du Matra » (n°4130)

Six eaux-fortes originales :

« Jeune fille du comitat d’Hevès » (n°4774a),

« Fermier du comitat d’Hevès » (n°4774b),

« Serrachamer du régiment frontière d’Ottochez » (n°4774c),

« Serrachamer du régiment frontière de Illum » (n°4774d),

« Juhasz de la grande Kumanie » (n°4774e),

« Femme tsigane d’Uyzasz » (n°4774f),

1857,   « Musiciens tsiganes (Hongrie) » (n°2580)

« Bachi-Bouzoucq nègre : armée du Danube » (Aquarelle, n°2581a),

« Bachi-Bouzoucq nègre : armée du Danube » (Aquarelle, n°2581b),

« Paysan Serbe » (Aquarelle, n°2581c),

« Paysan Serbe » (Aquarelle, n°2581d),

« Arnaute » (Aquarelle, n°2582),

« Cavas du prince de Servie » (Aquarelle, n°2583),

« Pandoure de l’herzegowine » (Aquarelle, n°2584),

« Bachi-Bouzoucq Kurde » (Aquarelle, n°2585) (Musée de Saint-Etienne),

« Femmes et enfants slovaques (Hongrie) » (Eau-forte originale, n°3280a),

« Chef Albanais camp de Kalafat » (Eau-forte originale, n°3280b),

« Enfants tsiganes » (Eau-forte originale, n°3280c),

« Arnautes » (Eau-forte originale, n°3280d),

« Cavaliers arabes en vedette » (Eau-forte originale, n°3280e),

« Bachi-Bouzoucq de l’armée d’Anatolie » (Eau-forte originale, n°3280f),

1859,   « Les pêcheurs de la Theiss, dans l’intérieur des steppes (Hongrie) » (n°2915),

« Tsiganes valaques des frontières de la Transylvanie » (n°2916),

« La jeune mère, souvenir de Nice (Piémont) » (n°2917),

« Une jeune fille de Belgrade » (Aquarelle, n°2918),

« Paysanne valaque » (Aquarelle, n°2919),

Sept-eaux-fortes originales :

« Musicien serbes » (n°3664a),

« Serrechaner des frontières militaires » (n°3664b),

« Bachibozoucq Kurde » (n°3664c),

« Pâtre des bords de la Koros (Hongrie) » (n°3664d),

« Prisonnier hongrois » (n°3664e),

« Pâtre slovaque des Carpathes » (n°3664f),

« Tsikos des bords de la Koros (Hongrie) » (n°3664g),

Valerio-Prisonnier LegendeDomicile : 22 rue de Luxembourg à Paris, et, chez M. L. Delarue au 19 rue de Chaillot à Paris

1861,    « Le Ghetto de Sienne (Italie) » (n°3027),

« Fortunata (Sienne) » (n°3028),

« Jeune femme de Sienne tressant la paille » (n°3029),

« L’Oiseau (Sienne) » (n°3030),

« Femme de Sienne » (Dessin, n°3031),

« Pêcheurs hongrois » (Eau-forte originale n°3884),

« Une Pusta (Hongrie) » (Eau-forte originale n°3885),

« Un Musicien Tsigane (Hongrie) » (Eau-forte originale n°3886),

1863,   « Une Dévideuse » (n°1824),

« Paysanne d’Assise » (n°1825),

« Le Marché aux herbes d’Assise » (n°1826),

Domicile : 22 rue de Luxembourg à Paris

1864,      « Gardeuse d’armes, de pipes et de berceaux à l'entrée du monastère de Cettigne (Monténégro » (n°1887),

                « Étude de femme tzigane (Bosnie) » (Aquarelle, n°2463)

« Étude de femme tzigane (Bosnie) » (Aquarelle, n°2464)

« Gardeuse d’armes et de berceaux à la porte d’une église monténégrine » (Eau-forte originale, n°2999),

« Berger des frontières militaires du Monténégro » (Eau-forte originale, n°3000)

1865,   « Famille monténégrine pleurant ses morts après un combat à l’entrée du monastère de Cettigne » (n°2109, Musée de Metz),

« Paysanne d’Assise » (Aquarelle, n°2819),

« Monténégrin des frontières de l’Herzegowine » (Aquarelle, n°2820),

« Intérieur d’un village hongrois » (Eau-forte originale, n°3478),

« Marchand de Cettigne (Montenegro) » (Eau-forte originale, n°3479),

1866,   « Campement de tsiganes nomades de Transylvanie » (n°1879),

« Musiciens morlaques, des frontières de L’Herzecowine » (n°1880)

« Gardes du prince de Monténégro » (Eau-forte originale, n°)

1867,   « Famille Monténégrine pleurant ses morts, souvenir du monastère de Cettigne » (Aquarelle, n°2089),

            « Albanais tenant un cheval » (Aquarelle, n°2090),

1868,   « Convoi de bachi-bozoucks blessés, traversant un marécage » (n°2429),

« Gardeuse d’armes, de pipes et de berceaux à l’entrée d’un monastère de Cettigne (Monténégro) » (n°2430).

1869,   « Chef Kurde et son escorte traversant un gué aux environs de Ruscsuk, souvenir du Danube en 1854 » (n°2299),

« Aveugles bretonnes, souvenir du pèlerinage de Sainte-Anne la Palude » (Aquarelle, n°3182),

« Danseuse de Bosnie » (Aquarelle, n°3183),

Six eaux-fortes originales sous le même numéro 4156 :

« Mendiantes bretonnes, souvenir du pèlerinage de Sainte-Anne la Palude », (quatre sous ce titre)

« Arnaute conduisant un cheval »,

« Sentinelle monténégrine »,

1870,   « Chevaux bretons sur les falaises de Ris, par un temps de brise, baie de Douarnenez » (n°2803),

« Attelage breton à marée montante, souvenir de la plage de Tresmalouen, baie de Douarnenez » (n°2804),

« Chef Kurde et son escorte, souvenir du Danube en 1854 » (Aquarelle, n°4163),

« Souvenirs de la Dalmatie et du Monténégro » (Six eaux-fortes originales sous le même n°5366),

« La Récolte du Varech, souvenir de Bretagne » (Eau-forte originale, n°5367),

1872,   « Les pierres druidiques de Carnac (Morbihan) » (n°),

« Chevaux bretons à l’abreuvoir, souvenir de la lande de Kermario (Morbihan) » (n°),

1873,   « L’Abreuvoir, souvenir de Carnac (Morbihan) » (n°1418)

1874,   « La Coupe du goémon à la grande marée du mois d’août, souvenir de la plage de Saint Colomban (Morbihan) » (n°1745),

« La Bergère du manoir de Kermo, près Carnac » (n°1746)

1875,   « Un Puits d’eau douce, au bord de la mer, environs de Carnac (Morbihan) » (n°1910),

« Le Départ pour les champs, souvenir de Saint-Colomban (Morbihan) » (n°1911),

« La Coupe du goémon, souvenir des rochers de Kermarie, à marée basse » (n°1912),

« Les Rochers de Carnac (Morbihan) à marée basse » (Aquarelle, n°2792),

« Pierres druidiques de Kermario à Carnac » (Aquarelle, n°2793),

« Marée basse, rochers de Carnac » (Aquarelle, n°2793),

1876,   « Souvenir de la plage de Tresmalouen (Finistère) par un temps d’orage »,

« Vanneuses, femmes des environs de Carnac »,

« Paysanne italienne » (Aquarelle)

1877,   « Monténégrins en prière devant les murs du monastère de Cettigne » (Aquarelle, n°3500)

1878,   « Souvenir du lavoir de Ploumarch (Finistère) » (n°2172),

« Jeunes filles Monténégrines venant puiser de l’eau à la citerne de Cettigne » (n°2173),

« Paysannes d’Assise (Italie) » (Quatre croquis, n°3920),

1879,   « La Coupe du goémon à Carnac (Morbihan) » (n°2894).

Musées :

Metz (musée des Beaux-arts), Paris (musée du Louvre (département des Arts graphiques, département des Peintures)), Rouen (musée des beaux-arts), Saint-Etienne (musée des beaux-arts), Versailles (musée Lambinet)

Bibliographie :

« Aquarelles ethnographiques – Album ethnographique de la monarchie autrichienne par M. Théodore Valerio », pp.287-315.

« Les eaux-fortes de Théodore Valério », La Gazette des Beaux-arts, mars 1867, pp.

 

Archives municipales de Vichy.

Archives nationales; Légion d’Honneur, site de Paris, Notice L2663057, Cote LH/2663/57.

Base Joconde, consultée le 29 novembre 2011

 

Aubrun Marie-Madeleine, « Théodore Valério, 1819-1879 », Catalogue d’exposition Galerie Pierre Gaubert (22 octobre au 24 novembre 1980), Paris, 20p.

Bailly-Herzberg Janine, « L'eau-forte de peintre au dix-neuvième siècle », Volume 2 « la Société des aquafortistes, 1862-1867 », L. Laget, 1972

Bellier, Auvray, « Dictionnaire général des Artistes de l’École Française », 1882, Vol. 2, pp.611-612.

Bénézit, p.

Béraldi Henri, « Les graveurs du XIXe siècle : guide de l'amateur d'estampes modernes », Paris : L. Conquet, 1892, vol.12, pp.169-170.

Dugnat Gaïté, Sanchez Pierre, « Dictionnaire des graveurs, illustrateurs et affichistes français et étrangers 1673-1950 », Ed. de L'Échelle de Jacob, Dijon, 2001, Vol. 5, pp.2428-2429.

Peltre Ch., « Le Voyage en Hongrie de Théodore Valério (1819-1879) », Le Pays lorrain, 1986, n° 2, pp. 81-87.

 

 

Cette notice (mise à jour le 27 décembre 2011) s'inscrit dans notre "Essai d'un Index des Peintres en Auvergne et Bourbonnais". Si vous possédez des informations sur Théodore Valerio, documents ou œuvres, merci de me contacter en cliquant sur ce lien ou en recopiant l'adresse de ce lien à partir de votre messagerie.

Voir le catalogue en ligne Estamp-art de la Galerie hAbEO à Vichy, des ventes de gravures de Théodore Valerio peuvent être en cours.

L'utilisation et la reproduction, totale ou partielle, de la présente notice, et plus généralement des notices contenues sur ce site, ainsi que les reproductions des œuvres qui nous appartiennent, sont soumises à nos Conditions Générales d'Utilisation.



[1] Valerio est l’un des rares artistes ayant reçu lors d’une même participation deux médailles.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Blog d'HABEO Art et Estampes
  • : Flâneries littéraires, artistiques et autres errances auprès des artistes peintres et graveurs de 1830 à 1930, et, de quelques coups de coeur contemporains
  • Contact

En visite avec alceste

Il y a actuellement    promeneur(s) sur ce blog

Estamp'Art

Le catalogue en ligne de la Galerie hAbEO

logo Cliquez sur l'image pour le consulter et passer vos ordres d'achat de gravures, dessins, peintures ou livres.

Contacts

Vous souhaitez

SIGNALER un artiste, une oeuvre, une erreur
, cliquez ici.

VOUS RENSEIGNER sur un artiste, une oeuvre, cliquez ici.

VENDRE ou ACHETER une oeuvre, cliquez ici.

SUIVRE notre actualité avec Follow hjb03 on Twitter

Côte d'Artistes

artprice