Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 janvier 2019 6 19 /01 /janvier /2019 11:05

Robert Liris a proposé à Jean Pierre Siméon cette nouvelle traduction du poème de Walt Whitman « à un historien » : « Je trouve que l'expression poétique correspond aussi à l'écriture de l'histoire, ce que j'ai essayé de faire toute ma vie. Après tout, foin de la science et honni soit l'arrogance universitaire ! Pour moi écrire de l'histoire, n'est que plus ou moins joliment mentir avec son cœur ! Aussi soyons poètes et estimons-nous en propos choisis ».

À un Historien

You Who celebrate bygones

Toi qui as célébré les temps enfuis

Who have explored the outward, the surface of the races,

the life that exhibited itself,

Toi qui as exploré la ligne du dehors, l’apparence des races,

La vêture ostentatoire de la vie

Who have treated of man as the créature of politics,

               aggregates, rulers and priests

Toi qui as traité l’homme comme une créature des politiques,

sociétés, légistes et pontifes

I, habitan of the Alléghanies , treating of him as he is

himself in his own rights

Moi, l’indigène des Alleghanies, considérant l’homme tel qu’il est

dans l’absolu de ses droits

Pressing the pulse of the life that has seldom exhibited itself

               (the great pride of the man in himself),

Prenant le pouls de la vie qui s’est rarement révélé

               (Par  profond orgueil de l’humaine pudeur)

Chanter of personnality, outlining what is yet to be,

I project the history of the future.

Chantre de la personne, silhouettant l’avenir du présent,

Je le projette dans les racines du futur.

1860 Leaves of Grass, éd. traduction Gallimard 1960

Nouvelle traduction proposée : Robert Liris

Partager cet article

Repost0
27 septembre 2009 7 27 /09 /septembre /2009 14:43
 CONTROVERSE
Vous êtes peut-être une personne qui aime la
controverse avec l'Eternité. Voici une bonne façon de
commencer une telle controverse :

Pourquoi gouvernes-tu contre moi ?
Pourquoi à présent me faire taire ?
A quand la vérité sur mes lèvres
Et sur mon front la Lumière ?

Au bout d'un certain temps, la réponse à ces questions qui
s'infiltrent en remontant du fond de votre estomac, ou en
descendant du bord de votre chapeau, ou quand on vous a donné,
enfin, le bon comprimé, peut-être commencerez-vous à tomber
amoureux de Celui qui les a posées ; et peut-être alors vous
écrierez-vous, comme tant de nos ancêtres l'ont fait :

Béni soit Celui-là,
Qui a adouci
Ma controverse.

Extrait, page 138, de l'ouvrage de Léonard Cohen "Book of longong" (2006), traduit par Jean-Dominique Brierre et Jacques Vassal "Le livre du Désir" (2008, le Cherche Midi, site : cherche-midi.com, prix 18€, infos@cherche-midi.com - Tél 01 42 22 71 20 - Fax 01 45 44 08 38).

Pour ceux qui, comme moi, ont été bercé et parfois chahuté, par le poète quebecois anglophone, les pages de cet ouvrage ne seront pas une révêlation ; quand bien même marquent-elles les hésitations et/ou errements du menestrel de Montréal et de ses fidèles.
Pour les autres, c'est une invitation à rejoindre des explorations éternelles.

Allez, un dernier, pour la route...

Qui plus est, vous n'avez pas l'autorité légitime pour m'examiner

Légende du dessin page 211 (Nota : les textes sont accompagnés de dessins et croquis de L. C.)

... après celui du patron :

Je n'arrive pas aux collines
Le système est flingué

(...)

J'ai suivi la route
Du chaos jusqu'à l'art

(...)

J'ai vogué comme un cygne
J'ai coulé comme un roc

(...)

Trop blanche était ma page
Et trop claire mon encre

(...)

Mon animal rugit
Mon ange est en colère

(...)

Car on se servira
De ce que je n'ai pu être

(...)

(...)
Ma volonté en deux coupée
Et au milieu la liberté

Pendant une seconde à peine
Nos vies en collision

(...)

(...)
Et ce que nul n'a fait
Elle le continuera

Je le sais en chemin
Je sais déjà son regard
Et cela est le désir
Et ceci est le livre.


Les (...) ne sont en aucun cas une censure, mais un blanc volontaire et arbitraire comme tout choix pour une invite à la découverte de ce texte éponyme de l'ouvrage "Le Livre Du Désir", page 9.

Voir Léonard Cohen OU "Le Livre du Désir" dans le catalogue des éditions Le cherche-Midi.

Partager cet article

Repost0
15 septembre 2009 2 15 /09 /septembre /2009 00:07
A l'occasion du double centenaire, en 2009, de la mort de l'écrivain bourbonnais Charles-Louis Philippe, et, de la création de la Nouvelle Revue Française dont notre compatriote fut un des fondateurs, l'Association Francis Jammes publie un numéro spécial sur C.-L. Philippe (Bulletin n°49, juin 2009) :

1ère partie : Correspondance Francis Jammes / Charles-Louis Philippe, présentée par David Roe qui a enseigné la langue et la littérature française pendant 38 ans à l’Université de Leeds (G.-B.) et qui est secrétaire général de l’Association Internationale des Amis de Charles-Louis Philippe.
2ème partie : Charles-Louis Philippe, Conférence prononcée par André Gide au Salon d’Automne le 5 novembre 1910
(© Editions Gallimard)



Partager cet article

Repost0
25 janvier 2009 7 25 /01 /janvier /2009 17:49

Après nous avoir convié à connaître et apprécier les « Encres et photographies » de  Lionel André en octobre dernier, la sympathique éditrice de la rue des Fossés-St-Jacques nous invite à un découvrir une autre facette du talent de Lionel André et à rencontrer le poète Lionel André.


Le jeudi 5 février 2009 à 19h15


Lionel André lira son recueil de poèmes

Dehors devant soi


paru aux éditions L. Mauguin fin 2008.


Pour ceux qui ne pourraient être présents mais souhaiteraient un exemplaire dédicacé, adressez vous à Laurence Mauguin, en cliquant sur ce lien, ou, en recopiant l'adresse du lien à partir de votre messagerie.


Lionel André (à gauche) et Annick Ranvier, l'artiste bourbonnaise, peintre et poète, lors de la lecture par cette dernière de ses œuvres fin 2008 aux éditions L. Mauguin.


INFORMATIONS PRATIQUES

éditions L. Mauguin

poésie contemporaine

édition - librairie - expositions - lectures/rencontres - bibliothèque

1, rue des Fossés-St-Jacques 75005 Paris

01 40 51 71 54

www.editionslmauguin.com

bus 21 27 38 84 89

RER B/ Luxembourg

vélib angle Soufflot/St Jacques ; Estrapade/ulm ; Le Goff/Gay Lussac

Partager cet article

Repost0
24 mai 2008 6 24 /05 /mai /2008 09:08
le jeudi 29 mai 2008 à 19h30


les éditions L. Mauguin accueillent


Alice Nez  et  Annick Ranvier

pour une soirée de lecture-rencontre
à l'occasion de la parution des recueils

L'aube insiste  et  Plusieurs hivers

   
éditions L. Mauguin
1, rue des Fossés-St-Jacques
75005 Paris
tél : 01 40 51 71 54
www.editionslmauguin.com

RER B Luxembourg  Bus 21 27 38 84 89
stations vélib' : angles rue St-Jacques et Soufflot, Estrapade et Ulm, Le Goff et Gay-Lussac

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Blog d'HABEO Art et Estampes
  • : Flâneries littéraires, artistiques et autres errances auprès des artistes peintres et graveurs de 1830 à 1930, et, de quelques coups de coeur contemporains
  • Contact

En visite avec alceste

Il y a actuellement    promeneur(s) sur ce blog

Estamp'Art

Le catalogue en ligne de la Galerie hAbEO

logo Cliquez sur l'image pour le consulter et passer vos ordres d'achat de gravures, dessins, peintures ou livres.

Contacts

Vous souhaitez

SIGNALER un artiste, une oeuvre, une erreur
, cliquez ici.

VOUS RENSEIGNER sur un artiste, une oeuvre, cliquez ici.

VENDRE ou ACHETER une oeuvre, cliquez ici.

SUIVRE notre actualité avec Follow hjb03 on Twitter

Côte d'Artistes

artprice