Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog d'HABEO Art et Estampes

Une artiste bourbonnaise méconnue, Laurence de Bourbon-Busset

17 Novembre 2015 , Rédigé par Hughes Brivet Publié dans #Artistes peintres en Auvergne

Une artiste bourbonnaise méconnue, Laurence de Bourbon-Busset

Fille de militaire, Laurence Marcelle Henriette Ballande (Paris 28 juillet 1909 † St-Laurent-du-Var 3 juin 1984)[1] épouse le 18 septembre 1944 le diplomate et académicien Jacques de Bourbon-Busset[2], 13ème comte de Busset

De cette union, naîtront 4 enfants, 14 petits-enfants et 14 arrières petits-enfants.

Docteur e, droit es sciences économiques, elle assiste son mari diplomate et inspire son époux écrivain. Ses premiers pas dans la peinture remontent à 1969 avec des paysages de la haute Provence. Admiratrice du peintre allemand Paul Klee[3], ami du mathématicien franco-américain Benoït Mandelbrot[4], auteur de la théorie des fractales, Laurence de Bourbon-Busset met au point, en 1979, ses graphismes par synergie pendulaire qu’elle présente à la galerie Katia Granoff[5] (Paris, 1983). Préface du philosophe et écrivain, membre de l'Académie française, Jean Guitton[6] pour l’exposition posthume « Mouvement et structure » (1985).

[1] Certains textes indiquent le 22 juin.

[2] (Paris, 27 avril 1912 † 7 mai 2001) Membre de l’Academie Française, diplomate, écrivain, historien. Fils de François de Bourbon-Busset et de Guillemette de Colbert.

[3] (Münchenbuchsee, près de Berne 18 décembre 1879 † Locarno (canton du Tessin, Suisse) 29 juin 1940.

[4] (Varsovie (Pologne) 20 novembre 1924 † Cambridge (Massachusetts, USA) 14 octobre 2010)

[5] (Mykolaïv (Ukraine) 16 juillet 1895 † Paris 16 avril 1989)

[6] (Saint-Étienne (Loire) 18 août 1901 † Paris 21 mars 1999)

Une artiste bourbonnaise méconnue, Laurence de Bourbon-Busset
Une artiste bourbonnaise méconnue, Laurence de Bourbon-Busset
Une artiste bourbonnaise méconnue, Laurence de Bourbon-Busset

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article