Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog d'HABEO Art et Estampes

Album Émile Noirot Dessins carnet A

Rédigé par Hughes Brivet Publié dans #20e siècle, #Dessins, #album, #Artistes peintres en Auvergne, #Art

Ensemble de dessins au crayon par Emile Noirot (Roanne (Loire), 5 juin 1853 St-Germain-des-Fossés (Allier), 5 juin 1924) provenant de quatre carnets entoilés :

A/ (n°01-18) broché à gauche, Plat 184*260 mm (feuille 175*259 mm) contenant dix-huit dessins ou études datés de 1913 à 1922 représentant majoritairement des vues bourbonnaises et vellaves, Allier (n°17-18) et Haute-Loire (n°05-16) ; un seul dessin n’est pas expressément situé (n°9).

Sauf indications contraire, les formats sont des paysages. Dans l’attente d’une étude plus approfondie, les dessins non situés peuvent être raisonnablement identifiées par rapport aux œuvres qui précèdent ou suivent. Les carnets ci-dessus, et détaillés ci-après, proviennent, par succession, des acquéreurs de la maison atelier d’Émile Noirot.

Les titres sont repris des indications annotées sur le dessin, à défaut un titre a été attribué et mis en évidence comme suit [titre] sans caractère gras et italique.

  1. « Rue Tarentaize à St-Étienne… » (1913)

Crayon, Signé, situé et daté en bd. Paysage urbain animé, dans la rue au premier plan des volailles, plus loin une mère et son enfant, au fond une silhouette d'homme; en arrière plan sur une élévation esquisse d'une chapelle. Format portrait.

 

 

 

 

 

 

 

  1. « Rochetaillée [près Saint-Étienne] » (mars 1913)

Crayon, Signé, situé et daté en bd. Paysage. Cette ancienne commune de la Loire est rattachée à celle de Saint-Étienne depuis 1973. Au premier plan, un vallon boisé. En arrière-plan, à gauche les ruines du château féodal datant du XIIe dont on aperçoit que l’une des trois tours restantes, quelques maisons de part et d’autre des ruines, à droite l’église.

  1. VENDUE « Rochetaillée [près Saint-Étienne] » (mars 1913)

Crayon gras, Signé, situé et daté en bg. Paysage. Vue identique à la précédente et plus avancée mais plus éloignée, l’artiste étant au bord du ruisseau des échenaux, un rocher à gauche, le versant du vallon à droite, au centre cinq arbrisseaux effeuillés. En arrière-plan, deux tours sont visibles ainsi que l’église à droite, les maisons ont quasiment disparu.

  1. « La Roche rouge » (1913)

Crayon, Signé, daté et situé en bd. Paysage.                                                              

Toute référence à cette publication est libre SOUS CONDITION de la mention

© hughes brivet – alcesteart.com. 

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :