Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog d'HABEO Art et Estampes

Amédée de Pennautier député en Forez-Livradois et graveur

16 Juin 2021 , Rédigé par Hughes Brivet Publié dans #19e siècle, #Artistes peintres en Auvergne, #Autour d'une Estampe, #Bourse de l'Art Auvergne Collection, #Graveur

(Pennautier (Aude), 20 novembre 1803 † Paris, 15 mai 1857)[1]

Portrait du comte Amédée de Pennautier Gravure de Victor Rose
Portrait gravé par Victor Rose

Fils de Jacques de Baynaguet (1752 † 1814), seigneur de Pennautier[2], et de Madeleine-Louise d’Aurelle[3] Champetières, officier de cavalerie[4] démissionnaire (1833), peintre et graveur amateur, Amédée-Guesclin de Baynaguet comte de Pennautier dit le comte Amédée de Pennautier expose au Salon de 1843 et en 1847. Il livre une lithographie pour L’Artiste. Maire de Domaize (1846-1857) dans le Puy-de-Dôme où il s’était retiré, conseiller général du canton de Saint-Dier-d'Auvergne du 3 septembre 1848 à 1857), chevalier de la Légion d’Honneur le 24 janvier 1852, le comte Amédée de Pennautier est élu député de la 3ème circonscription du Puy-de-Dôme comme candidat du gouvernement de Louis-Napoléon le 2- septembre 1852 jusqu’à sa mort en 1857[5].

Bibl. : Bellier, vol. 2, p. 229 ; Bénézit, vol. 10, p. 721 ; Béraldi, vol. 10, p. 259 ; Georges Bonnefoy, Histoire de l’administration civile dans la province d’Auvergne et le département du Puy-de-Dôme, Paris, Emile Lechevalier, 1902, tome III, p. 833, tome IV, p. 797-798 (portrait gravé par l’illustrateur Victor Rose[6] d’après une photographie) ; Jacques Girard, Hommes et femmes célèbres ou remarquables d'Auvergne, du Bourbonnais et du Velay - Dictionnaire biographique et historique, 2005, Editions de La Montmarie, 988 p. ; Ambroise Tardieu, Dictionnaire des anciennes familles de l'Auvergne, 1884, Moulins, 462 p..

Essai d’un catalogue des estampes sur l’Auvergne.

  1. (1844) Trois lithographies pour un album[7] de vingt-quatre estampes éditées par Gihaut frères[8], au 5 Boulevard des Italiens. Sauf indication contraire, les caractéristiques sont les suivantes : n° de planche en hd sous le format « [xx] », sous le sujet à gauche « A. de Pennautier », en bas à gauche « Lith. de Gihauts frères, éditeurs », au centre le titre, à droite « Boulevard des Italiens, N°5 ».
  1. « À Royat ». 4ème planche. Vue animée d’un moulin sur la Tiretaine, un homme, de face, ferme la vanne sur laquelle il se tient debout, à gauche au fond un pont, dans l’arrière-plan des montagnes.
  2. « À Royat ». 7ème pl
  3. « À Royat ». 9ème pl.
  1. (1844) Cinq eaux fortes pour l’album cité ci-dessus. Caractéristiques : n° de planche en hd du sujet (170*250 mm) sous le format « Pl. [xx] », sous le TC à gauche « A. de Pennautier », à droite le titre.
  1. « À Domaize (Auvergne) ». 7ème planche. Huit de ces planches ont été exposées au Salon de 1843 (n°1568 (4), n°1569 (2) & n°1570 (2)) sans précision ; cependant Jean Baptiste Bouillet dans ses Tablettes historiques de l'Auvergne[9] indique qu’elles sont « la plupart d’Auvergne… [et qu’]il en a fait cadeau au Musée de Clermont ».
  2. « À Royat ». 8ème pl.
  3. « À Ambert (Auvergne) ». 9ème pl.
  4. « À Domaize (Auvergne) ». 11ème pl.
  5. « Au Mont Dore (Auvergne) ». 12ème pl.
 
  1. La Bibliothèque Clermont Métropole détient un album[10] dont quatre eaux
    Château de Mezel (Environs de Clermont-Ferrand) Auvergne Gravure à l'eau-forte par le comte Amédée de Pennautier
    fortes originales sur Chine sont en rapport avec la Basse-Auvergne. Sauf indications contraires, les caractéristiques sont les suivantes : sous le sujet (240*330 mm), à gauche la mention « A. de Pennautier Sculp », à droite titrée à la pointe.
    1. (sd) « À Thiers (Puy-de-Dôme) ». 8ème planche. La gravure est reproduite dans le Dict. de GIRARD sous le titre [Thiers. Moulin sur la Durolle] (p. 158).
    2. (sd) « À Domaize (Puy-de-Dôme) ». 10ème planche.
    3. (sd) « À Marsat (Puy de Dôme) ». 11ème planche.
    4. (sd) « À Thiers (Puy-de-Dôme) ». 12ème planche.
  1. Nous avons également rencontré les deux estampes suivantes :
  1. le paysage animé suivant (sd) « À Château de Mezel (Environs de Clermont-Ferrand) »
    Château de Mezel (Environs de Clermont-Ferrand) Auvergne Gravure à l'eau-forte par le comte Amédée de Pennautier
    Eau-forte originale, sous le TC, « A. de Pennautier » en bg, située en bd à la pointe ; au premier plan, un chariot en bois à quatre roues, rempli de sacs, tiré par quatre chevaux menés par un homme debout à l’avant et à droite de l’attelage donnant du fouet monte de gauche à droite un chemin bordé de feuillus à droite vers le sommet d’une colline où quelques maisons au pied du château en haut à droite dont on aperçoit les deux tours ronde et carré. En bas à gauche, au second plan, derrière un fossé et un pacage quelques vaches au milieu desquelles se tient un cavalier de profil droit levant la main gauche en direction des bâtiments. Derrière le cavalier, un méandre de l’Allier bordée d’arbres avec à droite une vue sur Dallet, en arrière-plan une suite de montagnes. Pennautier était seigneur de Mezel.
  2. (sd) « Pont sur la Dore (Environs de Thiers) ». Eau-forte originale, dans le CP, à gauche « A. de Pennautier », à droite titrée à la mine. épreuve coupée au CP (280*442 mm, le sujet 260*425 mm), collée sur vélin (40*55 cm). Coll. HJB
    Pont sur la Dore, environs de Thiers (Auvergne), gravure à l'eau-forte du comte Amédée de Peannautier

     

 

[1] Base LEONORE, Notice L0149046 consultée le 16 juin 2021. Bonnefoy, Tardieu le disent natif du « Puy-de-Dôme, peut-être au château de Domaize  » comme Girard qui mentionne une « mort vers 1865 ». La graphie exacte est Baynaguet.

[2] Le nom viendrait de Pech, ou Puy.

[3] Une des plus anciennes familles d’Auvergne, connue dès 1250.

[4] Pennautier a dessiné les 64 planches dépliantes du second volume de l’Ordonnance du Roi du 4 mars 1831 sur l'exercice et les manœuvres de l'infanterie. Paris, Imprimerie Royale, 1831, in-folio.

[5] Son gendre, Guy-Gabriel-Henri Coetnempren de Kersaint (Passy, 20 mai 1829 † Menton, 18 novembre 1860), lui succède dans ses deux fonctions électives de conseiller général et député.

[6] (1843 † 1892) Dessinateur, graveur, officier de l'instruction publique, chevalier du mérite agricole, professeur à l'association polytechnique, professeur à la chambre syndicale du papier, Laurent Victor Rose est inhumé au cimetière des Batignolles.

[7] Douze lithographies : 1, A Sassenage ; 2, A Grenoble ; 3, A Saint Gaudens ; 4, A Royat ; 5 à Bagnères de Luchon ; 6, A Sassenage ; 7, A Royat ; 8, A Unterseen ; 9, A Royat ; 10, A Clisson ; 11, A Bagnères de Luchon ; 12, A Saint Gaudens. Douze eaux fortes : 1, à Luchon (Pyrénées) ; 2, à Pointis (Haute Garonne) ; 3, à Sassenage ; 4, à Pointis (Haute Garonne) ; 5, à Fontainebleau ; 6, à Aspet (Haute Garonne) ; 7, à Domaize (Auvergne) ; 8, à Royat (Auvergne) ; 9, à Ambert (Auvergne) ; 10, à Grenoble ; 11, à Domaize (Auvergne) ; 12, au Mont Dore (Auvergne). Bibliothèque Clermont Métropole, cote 15070.

[8] Jean François (14 septembre 1798 † 1854) et son benjamin Michel Ange ( ? † 22 décembre 1871). (Source : Base ELEC19 consultée le 14 juin 2021).

[9] Vol. 4, n°1843, p. 269.

[10] (cote 15071) Treize eaux fortes sur Chine reliées en un album (le sujet 24*33) : 1, [Paysage de plaine avec un chemin creux, quatre petits personnages] ; 2, [Paysage avec des arbres, deux petits personnages assis] ; 3, [Paysage au pont de bois avec un pêcheur] ; 4, [Forêt avec petits personnages et un cavalier] ; 5, Cascades de Grésy (Savoie) ; 6, [Paysage avec rivière et bûcherons] ; 7, [Paysage au gros arbre, avec deux cavaliers et deux cheminots] ; 8, A Thiers (Puy-de-Dôme) ; 9, Château de Montespan (Hte Garonne) ; 10, à Domaize (Puy-de-Dôme) ; 11, à Marsat (Puy de Dôme) ; 12, à Thiers (Puy-de-Dôme) ; 13, à Aspet (Haute Garonne).

Cet article est une compilation de notices incluses dans un ouvrage entrepris lors du « confinement » : Essai d’un Dictionnaire des Artistes et Peintures en Livradois Forez. Toute référence à cette publication est libre SOUS CONDITION de la mention © hughes brivet – alcesteart.com. SI VOUS POSSEDEZ DES ŒUVRES SUR LA REGION DE THIERS – AMBERT ou D’ARTISTES ORIGINAIRES OU AYANT VECU DANS CETTE REGION, MERCI DE NOUS CONTACTER.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JP PETIT 17/06/2021 09:54

OK, c'est bel et bon, mais QUID des œuvres " bourbonnaises" Amitié, Jean-Pierre Petit

Hughes Brivet 17/06/2021 10:06

Bonjour JP pas connaissance d'œuvres bourbonnaises Artistiquement votre Hugh 06 56 89 61 87