Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog d'HABEO Art et Estampes

Béatrice Tanaka, passeuse de contes & illustratrice, aux Ed. Mauguin

18 Mai 2010 , Rédigé par Hughes Brivet Publié dans #Actualitès

Les éditions L. Mauguin vous invitent


mercredi 19 mai 2010
de 18h à 20h


rencontre / vernissage

avec
Béatrice Tanaka


à l'occasion de la parution de son livre
de souvenirs

Sous d'étranges étoiles
publié par Kanjil éditeur avec un DVD



tanaka expo mauguinPassionnée d'art populaire, voyageuse infatigable, se définissant comme une "passeuse de contes", Béatrice Tanaka a écrit et illustré plus de 40 livres et albums de contes. Publiés en France, au Brésil, en Allemagne, aux Etats-Unis, aux Pays-Bas, en Italie, en Espagne... ses livres parlent de la victoire des petits malins sur les puissants, du courage et de la détermination des femmes et des enfants, du respect de la terre nourricière, de la résistance à toute forme d'oppression, d'injustice, de violence.
Avec l'esprit critique et l'insolence qui la caractérisent, elle retrouve les mots de l'enfance et de l'adolescence pour raconter le monde étrangement "étoilé" du milieu du XXe siècle dans lequel elle a grandi. 1937-1947 : dix années d'enchantements, de désenchantements qui ont forgé sa personnalité. De Czernowitz, où elle est née en 1932, au Brésil, où elle émigre en 1947, en passant par Ben Shemen, en Palestine, et l'Italie en ruines de l'après-guerre...
Un film de Grégoire Mercadé complète et illustre le récit.


 

 

 

et aussi  :

17 au 31 mai 2010

exposition

Illustrations de Béatrice Tanaka

Tanaka Petite fille

 



---------------------------------------------------------
librairie-galerie des éditions L. Mauguin
1, rue des Fossés-St-Jacques
75005 Paris
01 40 51 71 54
www.editionslmauguin.com
et le blog : lmauguin-infos

RER B - Luxembourg / Bus 21 27 38 84 89
vélib : angle rues Soufflot/St-Jacques, Gay-Lussac/Le Goff, Estrapade/Ulm

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article