Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog d'HABEO Art et Estampes

Tavé, invitée du Salon de l'Académie du Vernet à Vichy

8 Août 2010 , Rédigé par Hughes Brivet Publié dans #Actualitès

L’Académie du Vernet nous convie, cette année, à une rétrospective de Georgette Tavé (15 août – 26 septembre 2010).

 

Lors de son 60eme salon (15 août - 20 septembre 2009), l'Académie du Vernet avait élevé le niveau de la vie artistique vichyssoise en présentant une rétrospective de Bernard Lorjou (1908-1986). Vivant, le regretté anarchiste aurait, alors, souri de certaines coïncidences, nous réservant un coup d’éclat dont il était coutumier.

 

Cette année, l’association, si chère à l’imagier Paul Devaux, a opté pour l’artiste Georgette Tavé. Née en 1925, elle gagne son bâton de maréchal en 1966 avec le portrait d’une gloire de la mode féminine, celui de Coco Chanel (1883-1971) dont la date anniversaire de la naissance (19 août) suivra de quelques jours celle de début de la présente exposition. Rappelons que Mademoiselle Chanel, d’origine auvergnate par son père natif de Courpière (Puy-de-Dôme), a séjourné dans deux cités bourbonnaises : Moulins et Vichy. Des fusains préparatoires à ce tableau seront présentés lors de ce 61ème salon.

Tavé Academie Vernet Vichy 2010L’école de Nice, par Matisse et Louis Dussour, est présente, avec des rehauts de couleurs, dans l’œuvre exposé de Tavé. Peintre, elle a réalisé divers sujets qui ont été lithographiés...

 

Au Centre Culturel Valery-Larbaud, 20 rue Maréchal Foch à Vichy, l’exposition Tavé succède à l’exposition « dissemblances, dit ensemble » dissonances : pardon, un bémol, j’ai apprécié les Fleurs de Fabrice Janvier (Magnolia, Helianthus, Macleaya, Papaver) ainsi que ses Sybilles (vaches)… Des prix sans rapport avec un coût ou une valeur de marché m’ont dissuadé cependant de tout achat. Les plasticiens d’aujourd’hui n’ont peut être pas les mêmes besoins, envies que les artistes d’hier refusés par des jurys de salons distribuant récompenses et déclenchant de fait les achats du ministère des Beaux-arts.

À proximité, au Musée de l’Opéra, une visite s’impose. Pour un prix d’entrée modique, couplé le jeudi avec une visite à l’Opéra, c’est l’occasion de découvrir avec quelques 120 vues, « Les années Trente à l’Opéra de Vichy ».

Vichy-Musée-Opéra-Années-Folles-2010

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article