Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Blog d'HABEO Art et Estampes

Album Estampes 19e

Rédigé par Hughes Brivet Publié dans #Art, #Autour d'une Estampe, #Graveur, #Peintre, #album

Alphonse Bichebois
« Clermont-Ferrand. Vue prise de la route d'Issoire » (1849)

Lithographie par Alphonse Bichebois (1801 1850) d'après Silvant. La feuille 308*415 mm, le sujet 200*301 mm. Au-dessus du sujet au centre « Clermont-Ferrand. / Vue prise de la route d'Issoire », sous le sujet au centre « A CLERMONT-FERRAND chez / DUCHER, Libraire, rue du St-Esprit / LAUSSEDAT, Luthier, rue Domat et rue de l'Ecu », en bas au centre « Lith. Hubler et Dubos, à Clermont Fd ». Hist. : réimpression (1856) chez Duchier et chez Laussedat, de la planche de 1849 en camaïeux d'apr. Silvant, chez Silvant à Clermont (1849, IFF1800, vol.2, p.435, n°131a AA 1.). « L’artiste joue sur le contraste entre le premier plan dynamique, animé par les personnages et la malle poste, et l’arrière-plan majestueux, dominé par les clochers de la ville et les monts volcaniques. À gauche de la composition se dresse la haute silhouette du puy de Dôme. À droite, on reconnait la cathédrale, qui est ici représentée sans ses célèbres flèches, la gravure étant antérieure à leur construction » in fiche technique de l’exposition « Voyage pittoresque à Clermont-Ferrand » MARQ, du 15 mai au 31 décembre 2010, p.5. Notre épreuve : Déchirures dans les marges, sans manque et sans atteinte au sujet, épidermures. Bibl. : IFF1800, vol.2, p.435, n°131d. 

« Environs de Riom » (1827)

Lithographie par Alphonse Bichebois (1801 1850)

d’après Jacques Auguste Regnier (1787 1860) sur Chine (275*335 mm) appliqué sur Vélin (320*452), le sujet 240*297 mm. Au-dessus du sujet au centre « GALERIE DU PALAIS ROYAL | (Regnier) » Sous le sujet à gauche « Bichebois del » au centre « J. P. Quénot direx » à droite « Lith. de C. Motte », en bas au centre « ENVIRONS DE RIOM ». Cachet sec « GALERIE LITHOGRAPHIEE DE S. A. R. Mgr LE DUC D'ORLEANS » avec au centre les initiales J P Q pour J.P. Quénot (Lugt L.1999d). Hist. : Une des trois planches de la 31ème livraison ; un tableau éponyme a été exposé au Salon de 1822 (n°1060). Le musée de Toulouse possède une « Chartreuse en Auvergne » ; Probablement La Chartreuse de Port-Sainte-Marie près Les Ancizes. Bibl. : Journal général d'annonces des œuvres de musique, gravures, lithographies, vol. 3, 7 juillet 1827, n°661. 

Chasse a courre

Sbd dans la planche, titre et légende en dessous The Tence out of the Woods | « Gently clocks it Tomkins ! there’s a drop t’other side », 375*520 mm.

 

 

 

 

« Mons Friture, gargotier ambulant - La Fantaisie » (1814)

Caricatures anglaises, n°8. A Paris, chez Vallardi.

Dépôt légal du 10 septembre 1814, n°514. Dim. : 325*270 mm. Photo. 30 €

Hubert Clerget (1818 † 1899)

(Dijon, 28 juillet 1818 St-Denis, 4 mars 1899)

Peintre, dessinateur et lithographe, élève du peintre bourguignon Anatole Devosge (1770 1850) et de Saint-Père, Hubert Clerget réalisa plusieurs commandes pour le Ministère d’État et des Beaux-Arts et illustra de nombreux ouvrages. Dessinateur lithographe, inépuisable auteur de chromos sur les sites et monuments de France, Hubert Clerget expose les meilleures au Salon de 1843 à 1873. Professeur à l'École impériale d'État-major, il a, à la fin de sa vie, donné d'innombrables chromos sur Vichy et l'Auvergne. Ses filles exposèrent sous le nom de Mathilde Hubert-Clerget et Valentine Hubert-Clerget. Bibl. : HBNIII ; Chambriard, p. 185-190 ; Corrocher, p. 197 ; IFF1800, vol. 5, p. 35-

« Château de Veauce » (1872)

« Vue prise du cèdre Turail du basque dans le parc ». Estampe/Lithographie. Signée dans la planche en bd. Sous le sujet à gauche Hubert Clerget del et lith, à droite Imp. lith. Lemercier et Cie, r. de Seine 57 Paris. Bibl. : Bdf… du 20 juillet 1872, n°669. 

Jean Duplessi-Bertaux (1747 † 1819)

(Paris, 1747 † Paris, c. 1819)

Graveur-vignettiste à l’eau-forte, élève de Le Bas. Bibl. : Béraldi, vol. 6, p. 68-73 ; IFF1800, vol. 7, p. 202-207, n°32 & 39.

VENDUE « Marchand de melons » (1798-1808)

Eau-forte, monogrammée JDB en bg ; une des douze vignettes de la Suite des cris des Marchands ambulants de Paris réunies avec d’autres cahiers dans la Recueil de cent sujets (1813) « une des plus jolies productions de Duplessi-Bertaux » selon Béraldi. Dim. : 83*59 mm. 

VENDUE « Marchande de plaisirs » (1798-1808)

Eau-forte, monogrammée JDB en bd ; une des douze vignettes de la Suite des cris des Marchands ambulants de Paris réunies avec d’autres cahiers dans la Recueil de cent sujets (1813) « une des plus jolies productions de Duplessi-Bertaux » selon Béraldi. Dim. : 83*59 mm. 

« Lingère au petit crochet » (1798-1808)

Eau-forte ; une des douze vignettes de la Suite des cris des Marchands ambulants de Paris réunies avec d’autres cahiers dans la Recueil de cent sujets (1813) « une des plus jolies productions de Duplessi-Bertaux » selon Béraldi. Dim. : 83*59 mm. 

« Porteurs d’eau » (1798-1808)

Eau-forte, monogrammée JDB en bg ; une des douze vignettes de la Suite des cris des Marchands ambulants de Paris réunies avec d’autres cahiers dans la Recueil de cent sujets (1813) « une des plus jolies productions de Duplessi-Bertaux » selon Béraldi. Dim. : 83*59 mm.

Engelmann

Sous le nom d’Engelmann, sont classées les œuvres imprimées ou publiées par ce dernier sans nom d’auteur.

« Chronographie, cycle de la restauration, commençant en 1814 » (1823)

« Chronographie du style Grégorien Cycle de la Restauration, commençant en 1814, recommençant en 2214, 2614, 3014, 3414, etc… » établie par Mr l’abbé Lachévre Bachelier en Sciences. Dim. : 345*523 mm. A Paris, chez Engelmann. Coin supérieur gauche manquant (5 mm), coin inférieur droit écorné.  Bibl. : Bdf… du 8 novembre 1823, n°795.

Armand Guillaumin (1841 † 1927)
VENDUE « Entrée de village » (1873)

Eau-forte originale d’Armand Guillaumin (1841 † 1927) sur Chine collées sur vélin tirées par Charles Delatre pour Paris à l’Eau-forte de Richard Lesclide, 2ème année, n°33 du 9 novembre 1873, Autre titre Une Longue route (ou Entrée de village p. 221, au TC 70*90 mm, monogrammé AG à rebours en bd) en cul-de-lampe d'un poème signé E. B. Au Verger (p. 220, 222). (Réf. : Kraemer D 7e). Complet de ses CINQ eaux-fortes par Frédéric Regamey (1849 † 1925) La dernière scène de Marie Tudor (p. 209), Un Quai de Londres sous Henri VIII (p. 217), par Jules Adeline (Rouen, 1845 † 1909) Le Guetteur de nuit (p. 219), Deux Paresseux (p. 220).

VENDUE « Une Marine à Charenton » (1873)

Eau-forte originale d’Armand Guillaumin (1841 † 1927) sur Chine (49*79 mm, au TC 46*75, ns) collées sur vélin tirées par Charles Delatre pour Paris à l’Eau-forte de Richard Lesclide, 2ème année, n°31 du 26 octobre 1873, Réf. : Kraemer D 7b. Complet de ses SIX eaux-fortes par Breton (1), Sahib (3, pseudonyme de Louis Ernest Lesage (1847-1919, autre pseudo. Ned. (Bibl. : IFF1800, vol. 14, p. 167-170, Collab. à PEF non citée).

 

« En Hollande »

Eau-forte originale du tirage de l’ouvrage de Théodore Duret (1838 † 1927) Histoire des peintres impressionnistes (1919) (Réf. : Kraemer, n°24 p. 174). La feuille 175*246 mm, le sujet 118*171 mm. Sous passe partout 24*30 cm.

Léon Lhermitte

(Mont-Saint-Père (Aisne), 31 juillet 1844 Paris, 28 juillet 1925)

Élève de Lecoq de Boisbaudran et de l'école de dessin de Paris, Léon Augustin Lhermitte expose au Salon dès 1864 et reçoit en 1889 le Grand Prix de l'E.U., fondateur de la Société des Pastellistes (1886) et de la SNBA (1890), il est élu membre de l'Académie des Beaux-Arts (1905).

« La Veillée » (1873)

Estampe/Eau-forte originale sur Chine collé tirée par Charles Delatre pour Paris à l'Eau forte : Journal, d'actualité, de curiosité et de fantaisie illustré d'eaux-fortes ; 2ème année, n°15 du 6 juillet 1873 (94*117, au TC 85*110 mm, Réf. : Béraldi, vol. 9 p. 179-181, n°16 ; IFF1800, vol. 14, p.306-309, n°2b ; Henriet, n°17).

Complet de ses 16p. Numéro spécial consacré à un essai dramatique inédit « La Passante » illustré de deux eaux-fortes originales par Frédéric Régamey (Paris, 4 juillet 1849 † décembre 1925) sur Chine collé dont une a été reproduite dans la revue Rire et galanterie du 26 décembre 1903 (1ère année, n°28, p. 328). La 3ème, signée par Léon-Augustin Lhermitte, accompagne un texte d'Émile Benassit. Bel état, couverture souple absente.

Charles Motte

Charles Etienne Pierre Motte (1785 1836)

« Nourrice de Cressini près Clermont » (1822)

Lithographie (la feuille 347*260 mm, le sujet 208*187) de Motte d’après Félix Bachellery (1795 1865) ; dans la planche en bas au centre « Bachellery », au-dessus du sujet à gauche « Costume d’Auvergne », sous le sujet à d « Litho. de C. Motte », en dessous au centre « Nourrice de Cressini près Clermont ». Hist. : une des 5 planches d’un recueil intitulé « Costume d'Auvergne »[1] publié chez Martinet, éditée chez Cheyere au 3 rue de l'Éperon à Paris, en 1822. Bibl. : Bdf, 22 juin 1822, n°400 ; BUCF, N° inventaire: 136450, cote GRA 5600 ; IFF1800, vol. 1, p. 258 (datée à tort ou par erreur d’impression de 1882)

 

[1] Autres planches : « Vigneron de Clermont », «  Laitière des environs de Clermont », « Électeur de l'arrondissement d'Issoire », « Cultivateur de Saint-Alyre ».

Amédée Elie Servin (1829 † 1886)

« M. Servin est un véritable artiste : il ne s'attache pas à une spécialité : qu'il peigne des animaux marchant au soleil, ou des paysans dans leur tournure rustique, il trouve toujours de fines observations unies à un vrai tempérament de peintre » René Ménard, « Salon de 1870 », La Gazette des Beaux-arts, juillet 1870, p. 40.

« Le Chemin des Prés à Villiers »

Estampe, Eau-forte originale présentée au Salon de 1868 (n°4134) d’après son tableau exposé au Salon de 1867 (n°1413). Tirée par l’imprimerie Delâtre à Paris pour la Gazette des Beaux-Arts de juin 1867. Dim. : la feuille180*268 mm ; au TC 135*178 mm, au CP 159*194 mm. Légères rousseurs dans la marge inférieure à la limite du CP. Bibl. : Béraldi, vol. 12, p. 27, n°2.

 

Carle Vernet

Antoine Charles Horace Vernet (Bordeaux, 14 août 1758 † Paris, 27 novembre 1836)

« Garde Royale dragon Cheval limousin ».

Pl. n°15. Dim. : la feuille 358*290 mm, le sujet 281*205mm. Sbg dans la planche. Coupée à la limite de la marge supérieure, épidermures sans nuire au sujet. Bibl. : Béraldi, vol. 12, p. 208, n°697-790.

 

Partager cette page
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :